Comment parler de son activité MLM : promouvoir ses produits ou le concept ?

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Sujet très intéressant et complexe à la fois. Je remercie Christelle Duris de m’avoir posé la question et donc de m’avoir soufflé l’inspiration pour ce sujet.

Pour tout vous raconter, Christelle m’a posé la question suivante : « Pourquoi certaines personnes communiquent plus sur l’activité MLM que sur le produit/service ou vice-versa ? Dans votre cas, par exemple, vous ne parlez pas vraiment de vos produits. Votre communication se base plus sur l’activité du marketing de réseau. Pourquoi ? ».

Vaste et long débat à mon avis ! Je pense qu’il n’y a pas une réponse dans l’absolu, et que cela va réellement dépendre de la sensibilité de chacun et de sa vision du MLM. Je vais donc uniquement vous exposer ma vision des choses, et vous invite vivement à réagir et à exposer votre façon d’envisager votre activité.

La dualité du MLM : vendeur ? conseiller en création d’affaire ? Qui suis-je !!!

J’avais déjà évoqué que le MLM était complexe à appréhender, et on va encore se retrouver face à cette difficulté. Comment vous considérez-vous ? Comme un vendeur, ou comme un conseiller qui aide des personnes à monter leur propre affaire ? Je pense que de cette réponse va découler votre manière de parler de votre activité :

  • les personnes aimant plutôt l’aspect vente ont tendance à communiquer massivement sur les produits
  • les personnes préférant le conseil à la personne vont communiquer sur le concept du MLM en tant qu’accès à l’entrepreneuriat (comme moi !).

Que répondez-vous quand quelqu’un vous demande quel est votre métier (MLM) ? Naturellement, nous communiquons ce que nous aimons (préférons) au sein de notre activité.

Une solution est-elle meilleure que l’autre ?

Si personnellement, je suis de ceux qui vont communiquer sur le concept MLM en tant que tremplin à l’entrepreneuriat, je ne crois pas qu’il y ait une solution meilleure que l’autre. La preuve, je connais des personnes qui développent très bien au travers de ces deux manières de faire. L’important, je pense, est d’adapter son discours à votre interlocuteur, en abordant les produits ou le concept, mais pas les deux à la fois sous peine de créer un certain malaise : incompréhension totale, ou sensation d’agression, votre interlocuteur va se trouver un peu submergé. Une chose à la fois ! Vous sentez qu’il peut aimer les produits ? Parlez-lui des produits uniquement. Ce n’est pas la peine de l’embrouiller tout de suite avec la carrière. Il risque de sentir poussé et piégé, et cela va complètement occulter la qualité du produit ou service que vous diffusez.

Pourquoi j’ai choisi de communiquer sur le concept MLM, et non sur mes produits ?

  1. Parce que je me considère comme une conseillère d’aide à la création d’entreprise MLM, et non comme une vendeuse. Même si à la base du MLM, il y à la vente d’un produit ou d’un service, je n’ai pas réellement d’affinités avec l’aspect vente. J’aime et utilise les produits de ma société partenaire, cela me suffit amplement ! J’aime le concept du MLM avant d’aimer les produits. J’aime cette nouvelle façon d’entreprendre de manière solidaire.
  2. Insister sur le concept MLM me permet d’insister sur la vision entrepreneuriale nécessaire, et de sélectionner des personnes réellement prêtes à créer leur propre affaire. Pour moi, les produits et la société viennent après, pour vérifier qu’ils adhèrent à nos produits et à notre façon de faire. Pour faire une petite comparaison, c’est comme si pour devenir vendeur de beignets, on vérifiait d’abord votre goût pour les beignets plutôt que votre aptitude à la vente et au relationnel client. Les personnes auront beau adorer les produits, si elles n’ont pas compris l’esprit du MLM et l’indépendance requise, je pense qu’elles risquent d’être déçues de l’activité.
  3. Ne pas parler de ma société d’emblée permet également de bien faire comprendre aux personnes qu’il s’agit là de leur propre affaire, et qu’ils évitent de confondre leur société partenaire avec leur patron. Dans le cadre de ce blog, c’est également simplement pour ne pas gêner qui que ce soit qui viendrait d’une autre société. Je veux un blog ouvert à tous.
  4. Ma up-line m’a souvent dit « les vendeurs ont tendance à attirer les vendeurs… ». Vrai ou faux, à vous de juger. Personnellement, je pense qu’en effet, que trop mettre en avant les produits peut occulter les réelles possibilités de carrière et de création d’entreprise par la constitution d’un réseau, ce qui me semble le plus intéressant à mon sens.
  5. Ayant à cœur de faire valoir le MLM comme réel accès à l’entrepreneuriat, parler des produits en même temps ne ferait que parasiter mon discours : «  le MLM est un réel accès à l’entrepreneuriat. Et puis ma société partenaire est formidable. Les produits d’ailleurs sont géniaux ». Je caricature, mais je trouve que cela fait trop (même si ma société et les produits sont en effet géniaux^^). Trop d’information tue l’information. Ne pas faire la publicité de mes produits ni de ma société partenaire m’aide à garder une certaine objectivité dans mes discours.

En conclusion ?

L’important est en fait d’avoir un discours en phase avec ce que vous ressentez à propos de votre activité. Vous aimez les produits par-dessus tout ? Communiquez par ce biais. Vous adorez le concept MLM et le conseil à la personne ? Allez dans ce sens. Le MLM consiste à communiquer son enthousiasme, que ce soit l’enthousiasme pour les produits, la société, ou pour le concept. Ma seule mise en garde réside dans le fait de parler de tout cela à la fois. Adaptez également votre discours aux attentes de votre interlocuteur.

N’hésitez pas à partager votre point de vue. Je vous ai ici exposé ma vision des choses qui n’est en aucun cas une vérité dans l’absolu. Les deux méthodes fonctionnent. Et vous, comment parlez-vous de votre activité, et pourquoi ?

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags XHTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <blockquote cite=""> <code> <em> <strong>